Erigeons un contre-pouvoir effectif

La frustration de la foule se comprend aisément quand le président se paie un avion de $60 millions alors que l’économie réelle suffoque. Quand une société tentaculaire s’accapare de tous les marchés ne laissant presque pas de miettes aux autres, Quand l’affaire de cession de terres arables de superficie ridiculement énorme aux étrangers n’est pas clarifiée. Quand les prix des carburants persistent à des pics vertigineux alors que le baril du pétrole a chuté. Quand les riches s’enrichissent davantage au détriment du petit peuple. Quand après tant de promesses la qualité de vie ne s’améliore pas. Pire, elle se dégrade dans bien des cas…

 

L’arène politique ne se porte pas mieux. Les voies alternatives sont étouffées. Les critiques réduits au silence. Le béni-oui-oui règne au sein du pouvoir. L’obstination aveugle prévaut chez l’opposition. Les deux camps perdent leur crédibilité. Le peuple perd ses repères.

 

Il est temps que s’érige un véritable contre-pouvoir. Le MFM propose, dans les colonnes de Midi Madagasikara (www.midimadagasikara.mg) quelques bases pour assainir la scène politique. Elles méritent d’être considérées sérieusement. Code électoral, code de la communication, accès des différentes tendances aux media publics…

 

Les acteurs politiques du pays doivent se rendre compte qu’il est dans leur intérêt et dans celui du peuple d’établir des règles saines pour la joute politique. L’alternance est inévitable. Autant procéder dans l’harmonie. Madagascar est un pays riche répète-t-on. Si riche qu’il y en aura de parts pour tout le monde. Alors, cessons les petites querelles égoïstes et voyons comment profiter de ce que le Tanindrazana nous offre à tous, sans exceptions.

1 Response to “Erigeons un contre-pouvoir effectif”


  1. 1 Rajim février 6, 2009 à 3:35

    Un contre pouvoir efficace et indépendant, c’est ce qu’on a vraiment besoin pour une meilleur stabilité politique dans notre pays. Malheureusement souvent le pouvoir en place y voit souvent un concurent à abattre…quand est ce qu’on aura des dirigeants comme Barrack Obama qui tient la main de son rival Mac Cain en disant que Mac Cain restera une voix d’opposition qui reste utile et important pour leur pays.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Blog Stats

  • 82,049 hits
février 2009
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

%d blogueurs aiment cette page :