Pedro, mon héros, mon champion

Discret, il n’occupe pas souvent la une des journaux. Je le connais de (re)nom. Je le vois de temps à autre à la télé. Un peu plus dans des reportages faits par des étrangers que par des locaux. Mais je ne l’ai jamais croisé. Et pourtant, depuis un moment, il hante mes pensées.

Le Père Pedro Opeka – car c’est de lui qu’il s’agit – me taraude l’esprit. Ce prêtre argentin d’origine slovène qui, un jour, outragé par la misère des gens vivant sur l’immense décharge publique à quelques kilomètres d’Antananarivo, a planté ses racines à Madagascar. Epoustouflant !

Parti de rien, il monte l’association Akamasoa qui, au fil des ans, aidera des milliers de pauvres gens à retrouver leur autonomie et surtout leur dignité. Des pauvres parmi les plus pauvres… combien sont-ils ?

Environ dix milles en ce moment répartis dans une dizaine de villages qu’ils ont construits? Combien d’écoles ? Combien d’enfants scolarisés ? Je ne sais pas exactement. Plus que ce que l’on pouvait espérer de la volonté d’un seul homme en terre étrangère. Mais Père Pedro ne fait pas étalage de ses réalisations, alors que l’accompagnement de ne serait-ce qu’une famille me semble à chaque fois un miracle.

Et dire que d’autres s’assurent le maximum de publicités et de couverture médiatique pour le moindre don de quelques maillots de foot à un obscur club d’un quartier populaire. Et en retour,  gratifiés de toutes les louanges du monde pour leur geste de bienveillance et de générosité salvatrices.

Combien y a-t-il de misérables qui frappent encore à la porte de Père Pedro ? Hélas, beaucoup trop pour ses possibilités qu’il doit en refuser, la mort dans l’âme. Pourtant la tâche qu’il accomplit i.e aider les gens à sortir de la pauvreté incombe d’abord et surtout à ces gens mêmes et à l’Etat.

Avec ses maigres moyens de départ, s’il a pu venir en aide à 10.000 personnes, une centaine de comme lui, bien équipés en secouraient donc un million. Combien compte-t-on de président, de vice président, de premier ministre, de ministres, de députés, de directeurs, de hauts fonctionnaires, de hauts gradés dans les Institutions de l’Etat ? Des qui disent primer l’intérêt supérieur de la nation dans ce pays?

Apparemment, amplement assez pour hisser la population entière au-delà de la fange de la pauvreté. Mais en réalité, à eux tous combinés, ils n’en valent pas un seul Père Pedro. Il leur manque cet authentique esprit de dévouement du prêtre.

En attendant, ce sont les 20 millions de malgaches que Père Pedro risque de porter sur ses épaules pendant que ceux à qui ce devoir revient sont encore préoccupés à marchander les avantages afférents à leurs postes. Bonne année 2011 tout de même.

3 Responses to “Pedro, mon héros, mon champion”


  1. 1 Saryteny avril 18, 2011 à 4:35

    Les dix mille pauvres que le Pere Pedro soutient (soutenaient) ceux sont ceux là qui ont reclamé le « changement  » sur la ex.place du 13 mai à Tana que le Pere Pedro pronait au temps de Ravalomanana (2008) .Du fait que le nombre de ces pauvres augmentent depuis 2009 ,et vu la « comprehension » entre le Pere Pedro et le regime TGV ,ne serait ce pas plutot un coup de marketing pour augmenter sa clientele que le Pere Pedro a fait ?
    L’option de l’eglise pour les pauvres ne devraient elle pas etre « indigenisée » soit former des croyants plus aisés pour que les indigenes puissent s’occuper de leur pauvres ,mais pas attendre toujours un Sauveur Blanc .
    Joyeuse Paques ,pour une vie nouvelle à tous et surtout pour les pauvres et tous les croyants qui ont besoin d’une relation personelle avec Dieu renouvellée .

    • 2 povtoonPov juin 12, 2015 à 3:22

      Pedro a existé avant Ravalomanana et il perdure après TGV. Il n’avait besoin ni de l’un ni de l’autre pour mener sa mission. Il est un homme d’église et non l’église et il ne prétend pas représenter l’église catholique. C’est tout simplement un homme qui met en action sa foi et les vertus chrétiennes, à des années lumières des petits calculs politiques auxquels nous sommes habitués. Avec ses moyens du bord voilà ce qu’il a fait. Qui dit (fait) mieux?


  1. 1 web site Rétrolien sur juin 12, 2015 à 3:06

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Blog Stats

  • 82,049 hits
janvier 2011
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

%d blogueurs aiment cette page :